Retour

Vieillissement du visage : médecine ou chirurgie ?

Vieillissement du visage : médecine ou chirurgie ?

Le vieillissement du visage est progressif : dès quarante ans, la peau se marque avec apparition de ridules, de tâches aux joues et de perte d’éclat du teint. Les facteurs aggravants sont bien sûr la fatigue, le tabac et le soleil.

Plus tard, à partir de cinquante ans, c’est la structure du visage qui se modifie en profondeur avec un ovale du visage qui se dégrade, un cou qui se détend et des plis d’amertume qui se marquent. La ménopause, avec la disparition des œstrogènes et les variations de poids aggravent cette dégradation.

La médecine esthétique agit en surface, améliorant la qualité de la peau : les injections d’acide- hyaluraunique comblent les rides débutantes, le Botox atténue les rides d’expression, les peelings et lasers améliorent le teint. Lorsque que c’est la structure du visage qui se modifie, seule la chirurgie esthétique peut agir sur cette dégradation du visage profonde.

La lipostructure (injection de graisse) restaure les volumes, repositionne les pommettes et retarde le lifting.

Le lifting cervicofacial reste le seul moyen efficace pour retrouver un ovale du visage bien net et pour traiter la détente du cou.

Demandez conseil auprès de notre chirurgien esthétique à Montpellier.