Retour

Dans quels cas l'abdominoplastie peut-elle être remboursée

Dans quels cas l'abdominoplastie peut-elle être remboursée

Les cas de remboursement pour une abdominoplastie

L’abdominoplastie permet de réparer les séquelles éventuelles de la distension abdominale excessive secondaire aux grossesses ou à l’obésité.

La sécurité sociale ne prend jamais en charge les préoccupations esthétiques : vergetures, petit bedon graisseux, simple détente de la peau avec petit bourrelet de peau au-dessus du pubis ou de la cicatrice de césarienne…

Elle ne participe qu’à la réparation des lésions de la sangle musculaire abdominale qui peuvent être à l’occasion de complications médicales secondaires : douleurs du dos en rapport avec une faiblesse musculaire abdominale (diastasis des muscles grands droits), hernie ombilicale avec risque d’étranglement, voire véritable éventration…

Après une perte de poids importante de plusieurs dizaines de kilos, souvent après chirurgie bariatrique peut persister un excès cutanéo-graisseux sévère (tablier abdominal) qui recouvre le pubis, gêne la mobilité, l’habillage et la toilette. Si ce tablier est important, son traitement peut parfois être pris en charge par les organismes sociaux.

Cette prise en charge de l'abdominoplastie n’est pas systématique : peu importe le nombre de grossesses, ou s’il s’agit d’une grossesse gémellaire.

Seul le médecin-conseil de la CPAM jugera, après examen clinique, des possibilités d’une prise en charge chirurgicale selon la sévérité des lésions.

Lors de voter rendez-vous avec votre chirurgien esthétique Philippe Bousquet, n'hésitez pas à échanger avec lui à ce sujet.

Prenez contact