Retour

Excès de peau du ventre après grossesse, demandez l’avis d’un chirurgien

Excès de peau du ventre après grossesse, demandez l’avis d’un chirurgien

Certaines conséquences de la prise de poids pendant la grossesse

La grossesse est responsable d’une très forte distension abdominale qui peut malheureusement laisser des séquelles irréversibles.

Ces séquelles sont le plus souvent marquées chez des jeunes femmes fines et minces au bassin étroit qui portent leur bébé très en avant.

La peau après une grossesse peut être distendue avec vergetures, fripé et persistance d’un petit bourrelet de peau plus ou moins sévère au-dessus du pubis.

Les muscles peuvent être distendus, la ceinture abdominale s’ouvrant au milieu (distension de la ligne blanche), laissant la sangle abdominale distendue, avec éventuellement une hernie ombilicale : le nombril s’extériorise en fin de grossesse et reste déformé plusieurs mois après l’accouchement.

Cette insuffisance de la sangle musculaire abdominale fait que le ventre « ne tient plus », qu’un ventre rond persiste, comme si la patiente était toujours enceinte de quelques mois, et peut être responsable de lombalgies.

Enfin, il peut rester une petite surcharge adipeuse rebelle à l’amaigrissement malgré un retour au poids de forme après bébé.

 

Que faut-il faire pour retrouver la ligne après une grossesse ?

Plusieurs mois sont nécessaires pour qu’après la grossesse, et ses bouleversements hormonaux, l’organisme se répare, les kilos superflus disparaissent, les équilibres musculaires se rétablissent.

En pratique, il faut au moins un an pour faire le bilan.

Il faut durant cette année :

-          soigner sa peau (hydratation, massage, nutrition adaptée, etc.)

-          soigner son alimentation pour corriger son surpoids

-          muscler le périnée, surtout si l’accouchement à été difficile

-          travailler sa posture et sa sangle abdominale pour compenser au maximum la détente musculaire.

Au terme de cette année, si tout n’est pas rentré dans l’ordre, on pourra consulter le chirurgien esthétique après grossesse.

 

Celui-ci appréciera :

-          l’état de la peau, vergetures, petit excès de peau résiduelle

-          l’état des muscles : diastasis des muscles abdominaux, hernie ombilicale, …

-          la persistance d’un petit excès adipeux résiduel autour du nombril ou des « poignées d’amour ».

Il pourra éventuellement proposer :

-          une simple liposuccion pour corriger un « petit bedon » résiduel ou des « poignées d’amour »

-          un mini lifting abdominal, véritable intervention qui permet de retendre la peau distendue à la partie basse de l’abdomen et de réparer éventuellement la sangle musculaire et la hernie ombilicale. Cette intervention laisse une cicatrice horizontale au-dessus du pubis.

-          En dernier recours, une abdominoplastie complète traitant de manière radicale la détente musculaire, la détente cutanée permettant de réparer la sangle abdominale. Mais il faut garder à l’esprit que la retente des muscles de la peau n’est possible que si l’on renonce à toute grossesse ultérieure, car une éventuelle grossesse dégradera immanquablement le résultat. Les abdominoplasties sont des interventions relativement lourdes qui nécessitent du repos dans les suites opératoires. Les jeunes mamans préfèrent s’occuper de leur bébé et envisagent rarement cette chirurgie avant que le bébé n’ait que 2 ou 3 ans.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec notre chirurgien esthétique.

 

Prenez contact