Philippe Bousquet

La chirurgie des paupières à Montpellier

Les techniques de la blépharoplastie

Les paupières ne sont jamais au repos, leur peau est fine, mais des muscles puissants les animent, traduisant au niveau du regard toute la palette des émotions. Plus que la paupière elle-même, c’est le regard qu’il faut analyser au repos, mais surtout en dynamique. Froncer les sourcils donne un regard sévère et préoccupé, écarquiller les yeux en relevant les sourcils donne un regard étonné... Ces mouvements permanents marquent le regard dès la quarantaine et des rides d’expression apparaissent entre les sourcils (rides du lion) ou au coin de l’œil (patte d’oie ou griffes).

Au début, quelques injections de toxine botulique suffisent pour atténuer les rides d’expression en diminuant l’action du muscle. Mais lorsqu’apparaît un excès de peau sur la paupière supérieure, qui ferme le regard, donnant une impression de fatigue et de lassitude, obligeant à modifier son maquillage, il est temps de penser à la blépharoplastie.

Au niveau des paupières inférieures, se sont des poches qui se combinent aux cernes pour donner un regard fatigué. Si des cernes débutants peuvent être traités par de simples injections d’acides hyaluroniques, de véritables poches imposent le recours à la chirurgie.

La chirurgie des paupières est une chirurgie ambulatoire. Bien faite, elle ne change pas le regard qui retrouve simplement sa lumière et sa fraîcheur.

Demandez conseil auprès de votre chirurgien des paupière à Montpellier, le Docteur Philippe Bousquet.

 

En savoir plus

 

Découvrez le lifting pour restructurer le visage