Retour

La liposuccion permet-elle de perdre du poids

La liposuccion permet-elle de perdre du poids

Origine et stockage des graisses

La lipoaspiration ne fait pas maigrir ni perdre de poids. Elle ne peut traiter que des surcharges graisseuses localisées dans des zones profondes qui constituent des zones de stockages graisseux rebelles à l’amaigrissement. Ces zones sont génétiquement déterminées et sont conditionnées par les hormones.

Chez les femmes se sont par exemple les surcharges trochantériennes (culotte de cheval), qui déforment la silhouette, même en l’absence de surpoids, souvent associés à une surcharge des hanches et de l’intérieur des genoux.

Chez les hommes, la surcharge intéresse plutôt le thorax (adipogynécomastie) et le cou.

Dans les deux sexes, il peut exister une surcharge des ceintures avec des « poignées d’amour » et un petit « bedon graisseux » autour du nombril.

Ces surcharges localisées sont rebelles à l’amaigrissement : en cas de régime, on maigrit de partout sauf de là... car elles sont justement prévues pour que les femmes conservent une certaine réserve graisseuse pour pouvoir enfanter et allaiter même en période de restriction alimentaire.

Les bons réflexes pour éviter le stockage de graisses

Les irrégularités alimentaires aggravent ces surcharges localisées. Si l’on ne prend pas de petit-déjeuner suffisant, que l’on se contente d’une salade à midi et que l’on mange plus le soir, on fait tout faux !

L’organisme étant sous-alimenté pendant la journée, il développe un réflexe de stockage en provisionnant pendant la nuit dans ces zones de stockage profond.

Il est donc essentiel de bien répartir son alimentation en allégeant le repas du soir pour éviter ce stockage nocturne.

Se débarrasser des zones graisseuses avec la chirurgie

Une fois constituées, ces réserves ne peuvent être traitées que par liposuccion, aucune autre méthode (mésothérapie, cryolipolyse ou endermologie) ne pouvant atteindre ces graisses profondes.

Une liposuccion n’a que peu d’influence sur le poids (une aspiration habituelle ramène d’1,5L à 3,5L de graisse). Le résultat sur la silhouette est souvent spectaculaire, rétablissant les contours des hanches et des cuisses, affinant la taille, et traitant ces déformations si gênantes posant des problèmes d’habillage.

Une liposuccion nécessite tout de même un état de la peau satisfaisant et une bonne circulation sanguine si l’on veut limiter les mauvais résultats.

Il faut donc, avant l’intervention, régulariser son alimentation et perdre ses kilos superflus, préparer sa peau et optimiser son état circulatoire.

Contactez le Docteur Philippe Bousquet pour plus de renseignements sur la liposuccion.

 

 

 

Prenez contact